Jours 5 et 6 // Étape Marathon

L’étape marathon commençait plutôt bien pour nous car, classées la veille 12ème, nous partions dans les premières. Notre objectif rallier le village de Santa Rosa de los Pastos Grandes avant la tombée de la nuit.
Plus on a d’heures et plus on a de chances de réussir de belles coupes sur le roadbook et ainsi gagner des kilomètres sur les concurrentes.
Seulement voilà, les ennuis ont commencé … 1h après notre départ, notre boîtier de géolocalisation et d’appels d’urgence tombe en panne, nous sommes arrêtées 30min par l’organisation et nous nous retrouvons derrière toutes les Roses. Vient ensuite un pneu crevé… Heureusement la solidarité prime sur la gagne au Trophée Roses des Andes et 3 équipages nous ont aidé à mécher notre pneu ! Solidarité (toujours) oblige, un peu plus loin nous avons aidé un équipage à changer une roue. Nous voilà bien distancées par les Roses, et avec 1h30 de retard… les 4h suivantes furent un vrai marathon pour rallier le village avant la nuit. La pilote concentrée sur la route, la copilote n’a jamais pris des caps aussi vite !!! Et nous l’avons fait, 2min après notre arrivée il faisait nuit !

Malheureusement le manque de temps nous a privé de beaucoup de coupes sur la fin, et nous sommes 29eme au classement du marathon. On s’en sort pas trop mal malgré les imprévus !

Sur cette étape marathon nous avons croisé des paysages toujours aussi époustouflants ! Nous avons fait 10km sur un col, entourées de montagnes colorées, avec une vue plongeante sur les salars environnants et la vallée. Nous avons également fait un stop à Ojo Del Mar, bleu turquoise et avons roulé presque 40km sur un autre salar (mer de sel). Nous avons traversé un endroit merveilleux nommé Campo el Diablo, fait de petites montagnes rouges saupoudrées de sel.

La soirée de la première journée marathon s’est terminée au village de Santa Rosa de los Pastos Grandes, ou les habitants nous ont accueilli avec un feu de camps, des empanadas et de la musique. Nous avons passé la soirée à danser avec les enfants qui semblaient très heureux de nous recevoir !

La deuxième journée marathon nous a mené jusqu’à Salta où nous avons rendu la voiture au loueur (pas de rayures un miracle !) et où nous avons pris possession de nos chambres d’hôtel.

Classement final pour les Georgettes : 30eme ! Nous sommes contentes d’être dans la première moitié !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *